Hébergements du camping

Pétanque & Tir à l’arc

Jouez aux apprentis Robin des Bois

Robin des Bois est votre héros favori ? Nul besoin d’enfiler vos plus beaux collants verts et vos bottes en feutre (quoique l’idée pourrait être drôle !) pour nous montrer vos talents d’archer. Loin de la forêt de Sherwood, essayez vous au tir à l’arc dans le cadre plus méditerranéen du massif de l’Esterel. A Esterel Caravaning, au cœur du Var, ce sont les cigales qui essaient de vous déconcentrer au moment de viser la cible. Ici, les chênes se font plutôt chênes-lièges, les bouleaux et fougères cèdent la place aux eucalyptus et bambous. Exotique, non ?

Si vous voyez dans le tir à l’arc uniquement l’occasion d’impressionner votre « Marianne » ou de planter une flèche dans une pomme à l’instar de Guillaume Tell, détrompez-vous, la discipline requiert plein d’exigences : la rigueur, la concentration, la recherche d’un objectif, l’équilibre physique et mental, la résistance au stress (en vacances, c’est toujours mieux !)…

 

Une cible à quinze mètres

L’activité est bien évidemment proposée aux hommes comme aux femmes. Si quelques-unes d’entre vous se sont prises à rêver de la dextérité de Katniss Everdeen, l’héroïne d’Hunger Games, c’est le moment de se lancer !

En d’autres temps, le tir à l’arc a certainement permis de chasser le sanglier dans l’Esterel – les ancêtres de Bob, le sanglier mascotte du camping, n’avaient pas intérêt à pointer leur groin. Aujourd’hui, nous vous proposons de tirer vos flèches sur une cible sur chevalet située à une quinzaine de mètres de distance. Vous êtes encore loin des soixante-dix mètres requis en compétition. En effet, il vous faudra poursuivre un peu d’entraînement pour tenter de rivaliser avec Jean-Charles Valladont, l’archer français médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Sait on jamais ? Esterel Caravaning sera peut-être à l’origine d’une vocation 😉

Les terrains de pétanque

« Tu tires ou tu pointes ? » Quel joueur de pétanque n’a pas cédé à cette réplique mondialement connue ? Certainement pas les joueurs de pétanque d’Esterel Caravaning ! Comme dans beaucoup de campings en France, et notamment en Provence, les terrains de pétanque sont des lieux sacrés où les tournois y sont organisés avec le plus grand sérieux. Une fois par semaine, en doublette ou en triplette, les vacanciers attendent l’événement avec impatience. Ce jour là, le cochonnet est roi dans le camping. Chacun élabore sa tactique… ou pas. Selon les règles, chaque joueur dispose d’une minute pour discuter de la prochaine boule avec ses co-équipiers. Il se murmure que le secret pour gagner c’est « Tirer à six mètres… Pointer à dix ». Quand on vous dit que c’est sérieux la pétanque 😉

C’est bien sûr en France que l’on compte le plus de joueurs de pétanque licenciés (315 000), suivie de… la Thaïlande (40 000) !

Un musée de la pétanque

Si vous voulez en savoir plus sur votre passion, vous pouvez vous rendre à Marseille au musée de la Boule, musée de la Pétanque et du Jeu Provençal. Dans ce musée unique au monde, on apprend tout sur l’histoire de la Pétanque, depuis les boules de pierre de l’Antiquité jusqu’aux plus modernes. C’est bien en Provence qu’est née la pétanque. A La Ciotat précisément. En 1907, un champion de jeu provençal ne pouvant plus jouer traditionnellement à cause de ses rhumatismes, traça un rond au sol et lança sa boule à 5-6 mètres, depuis ce rond, « les pieds tanqués » (pieds ancrés en provençal). Trois ans plus tard, le mot Pétanque est officiellement adopté. Si vous passez par La Ciotat lors de votre séjour à Esterel Caravaning, vous pourrez voir une plaque commémorative rappelant cette histoire au boulodrome de la ville.

Retour à l’extérieur